Les conseils d'Aloa

Avoir un chien ou un chat chez soi

Dans Les conseils d'Aloa

Avoir un chat chez soi

Adopter un chien ou un chat est un événement important. Afin de préparer au mieux l'arrivée de votre compagnon, nous vous avons listé quelques informations utiles : les documents obligatoires, les vaccins à ne pas oublier, les critères d'obtention du Pedigree.

Quels sont les documents obligatoires :

Tout d'abord, l'attestation de vente. Elle mentionne les coordonnées du vendeur et celles de l'acheteur, l'identité de l'animal, son sexe, sa date de naissance, sa race ou son type de croisement. Ce document doit également faire figurer le prix de vente de l'animal, la date de vente, celle de sa livraison ainsi que les coordonnées du vétérinaire du vendeur. Il sera également mentionné la garantie contre les vices rédhibitoires (Cf. paragraphe ci-dessous).

Ensuite, la carte d'identification de l'animal. Elle est délivrée par le vétérinaire au moment du tatouage ou de l'implantation de la puce électronique.

Enfin, s'il s'agit d'un animal de race, le certificat de naissance doit comporter son inscription au :

  • LOOF pour les chats (Livre Officiel des Origines Félines).
  • LOF pour les chiens (Livre des Origines Français)


Les vices rédhibitoires :

Lorsqu'un animal présente les signes d'une maladie qualifiée de vice rédhibitoire (maladies graves, contagieuses, souvent mortelles), l'acheteur peut demander au vendeur son remboursement intégral contre restitution de l'animal. Le délai d'action en rédhibition est de 30 jours après la livraison de celui-ci mais la période pendant laquelle le certificat de suspicion doit être délivré par le vétérinaire varie suivant la maladie.

Concernant les chats, les vices rédhibitoires sont composés de quatre maladies graves, contagieuses et le plus souvent mortelles :

  • la leucopénie féline (ou typhus ou panleucopénie) : le certificat de suspicion doit être émis dans les 5 jours après la livraison de l'animal,
  • la péritonite infectieuse féline (PIF) : le certificat de suspicion doit être émis dans les 21 jours suivant la livraison du chaton,
  • l'infection par le virus leucémogène félin (FeLV) : le délai de suspicion est de 15 jours,
  • l'infection par le virus de l'immuno-dépression féline (FIV) : aucun délai de suspicion n'a été défini pour cette maladie.

Concernant les chiens, les vices rédhibitoires sont composés de six maladies :

  • La maladie de Carré : le délai de suspicion est de 8 jours,
  • L’hépatite contagieuse (maladie de Rubarth) : le délai de suspicion est de 6 jours,
  • La parvovirose canine : le délai de suspicion est de 5 jours,
  • La dysplasie coxo-fémorale : aucun délai de suspicion n'a été défini pour cette maladie,
  • L’ectopie testiculaire pour les animaux âgés de plus de six mois : aucun délai de suspicion n'a été défini pour cette maladie,
  • L’atrophie rétinienne : aucun délai de suspicion n'a été défini pour cette maladie.


2014 : l'année du « J »

Depuis 1928, à chaque année correspond une lettre de l'alphabet.
2014 est l'année du « J ».

Ce système permet de connaître immédiatement l'âge de votre animal. S'il est de race, alors il est indispensable que son nom commence par la lettre de son année de naissance pour qu'il soit inscrit au LOOF ou au LOF. Si votre animal est croisé ? On le fera aussi par tradition !

Donc bienvenue aux Jabba, Jacky, Jackpot... !


LOOF, LOF et Pédigrée

Le LOOF et le LOF sont des registres qui visent à répertorier toutes les origines des chats et chiens de race. Ils constituent une garantie de pureté des géniteurs (absence de croisement). Seuls les animaux inscrits dans un de ces deux registres ont droit à l'appellation  « Chat ou Chien de race ».

Une filiation connue ne suffit pas pour que votre animal soit reconnu comme étant « de race » et inscrit sur un des deux registres. Il est également nécessaire que :

  • les géniteurs soient « confirmés » (ils ont alors obtenus leur pedigree),
  • la saillie soit déclarée,
  • le nombre de chatons ou de chiots soit déclaré et que toute la portée soit inscrite par l'éleveur auprès de la Société Centrale Féline ou de la Société Centrale Canine.

Le chat pourra passer un examen auprès d'un expert-confirmateur ou un juge de race dans un délai de 6 mois après sa naissance, tandis que pour le chien, il n’y a pas d'âge maximum pour qu’il soit confirmé mais un âge minimum : taille adulte atteinte. Si le juge estime l’animal conforme aux spécificités de sa race, il obtient alors son Pedigree et pourra être qualifié de reproducteur : sa filiation pourra être à son tour inscrite au registre respectif.


La vaccination

Dès l'âge de 2 mois, les chats et chiens ne sont plus protégés par les anticorps de leur mère. Ils doivent alors recevoir deux injections à environ un mois d'intervalle pour toutes les maladies contre lesquelles vous souhaiteriez les protéger. La plupart des vaccins nécessitent ensuite un rappel annuel.

En France, seule la vaccination antirabique peut être obligatoire dans certaines régions et pour certaines catégories de chiens.

Pour le chat, cinq maladies sont à prévenir par des vaccins :

  • la leucose
  • le typhus
  • le coryza
  • la chlamydiose
  • la rage

Pour le chien, sept maladies sont à prévenir par des vaccins :

  • la maladie de Carré
  • l'hépatite Contagieuse canine ou hépatite de Rubarth
  • la Parvovirose
  • la Leptospirose
  • la Toux de chenil
  • la Piroplasmose
  • la maladie de Lyme

Dans tous les cas, votre vétérinaire vous conseillera sur les vaccins à administrer à votre animal et il planifiera avec vous le calendrier des injections.


Le décès de votre animal

Bien que la disparition de votre animal de compagnie soit un moment très douloureux, il vous faudra rapidement choisir ce que vous souhaitez faire de son corps. En effet, pour des raisons d'hygiène, il y a en France une réglementation à respecter aussi voici la liste des solutions qui s'offrent à vous :

  • Laisser son corps chez le vétérinaire : il se chargera des formalités à accomplir et vous fera payer le prix de l'incinération ou de l'équarrissage, selon votre choix.
  • Le faire incinérer par une société spécialisée. Cette incinération pourra être collective ou individuelle, suivant que vous souhaitiez récupérer les cendres de votre compagnon ou non.
  • Lui offrir une sépulture dans un cimetière animalier. Les coûts et les modalités de fonctionnement sont très variables d'un cimetière à l'autre : il faut donc se renseigner auprès de chacun d'entre eux.
  • L'enterrer chez soi : c'est autorisé sous certaines conditions :
    - Vous devez être propriétaire du terrain
    - Le lieu choisi doit être à plus de 35 mètres de toute habitation ou point d'eau
    - Le corps devra être à 1 mètre 20 de profondeur et sera recouvert de chaux vive avant d'être recouvert de terre
  • Le faire enlever par un équarrisseur si vous ne souhaitez pas avoir recours à l'une des quatre autres solutions. Le coût est faible et variable selon les régions.

Enfin, sachez qu'en tout état de cause, il est strictement interdit de se débarrasser du corps d'un animal sur la voie publique, dans les ordures ménagères ou à la campagne. Si vous découvrez un cadavre d'animal lors d'une promenade, il convient de ne surtout pas toucher le corps et de prévenir la mairie ou le vétérinaire de la localité la plus proche du lieu où vous vous trouvez.


Êtes-vous déjà client Aloa ?

OUI NON

Veuillez entrer votre identifiant et votre mot de passe pour vous identifier et faciliter le traitement de votre demande :

Mot de passe oublié ?

Un conseiller vous rappelle gratuitement pour répondre à vos questions du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 09h à 16h.





Une erreur est survenue

Ok

Votre demande est en cours de traitement, merci de patienter quelques instants...

Vous trouverez votre code client dans l'encadré qui se trouve sur l'ensemble des documents ALOA Assurances (courriers, contrats, avis d’échéance,...). Voir modèle ci-dessous.